Madagascar et son secteur immobilier, accessible ou pas ?

Madagascar et son secteur immobilier, accessible ou pas ?

Vivre ailleurs, c’est souvent un rêve pour tout le monde. Ce qui fait que le changement de pays devient une activité très répandue de nos jours que ce soit des grands États vers des pays tropicaux ou encore vice versa. Il ne faut tout de même pas foncer tête baissée vers un autre pays. En effet, il faut d’abord peser les pour et les contre puisque toutes les affaires ne sont pas bonnes.

Qui sont autorisés à s’offrir un bien immobilier à Madagascar ?
À Madagascar, tout le monde peut acheter et bâtir des maisons, voire y habiter. Les personnes de nationalité Malagasy peuvent se procurer des biens immobiliers soit par achat direct, soit par le biais d’un bail ou encore par la révocation d’un titre d’occupation (si ce dernier est révocable).
Les étrangers ont quant à eux moins de possibilités. Ils doivent investir pour le bien de l’Etat et de ses habitants c’est-à-dire créer des entreprises ou des sociétés pouvant offrir par exemple du travail aux habitants. Il est quand même nécessaire de préciser que tous les terrains à Madagascar sont achetables.

Quels sont les différents types de terrains à Madagascar ?
Madagascar possède trois types de terrains : les propriétés de particulier, les propriétés simples de l’État ; ces deux types de terrains sont vendables et louables par les natifs et les étrangers ayant eu la nationalité depuis 10 ans ou plus et enfin les terrains domaniaux, faisant partie des propriétés de l’Etat. Seuls les natifs peuvent acheter ou vendre ces terrains.

Acheter en copropriété est-il possible ?
A Madagascar, une copropriété est tout à fait envisageable et même conseillé. La seule condition pour que cette dernière se fasse, est la parfaite entente entre les deux copropriétés, c’est-à-dire, bonne relation entre les deux copropriétaires et entre les propriétaires et communauté dans laquelle ils vivent. Ils doivent se mettre d’accord sur le nombre de pièces communes et personnelles et bien suivre les accords pour le bien de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé