#Mada, les revoilà !

#Mada, les revoilà !

Des coureurs expérimentés qui ont amené dans leur sillage trois jeunots qui en ont sous la pédale. Cédric Gasnier, 15e l’an passé (après avoir enlevé une étape à Sinarantsoa) et vainqueur cette année du Trophée des grimpeurs, Ludovic Boyer, premier au Grand-Prix de Saint-André, ou encore Sébastien Elma, une des valeurs sûres du cyclisme péi. “Trois coureurs de bonne renommée que l’on espère voir souvent à l’avant, souligne Franck Cellier qui ambitionne le maillot jaune. On espère le ramener depuis le temps que l’on court après”.

“Ramener le maillot jaune”

Ils ont deux armes pour y parvenir : Cédric Gasnier et Sébastien Elma, fers de lance de cette formation avec pour les soutenir l’expérience de Franck Cellier et Armand Henriette ainsi que le punch de Ludovic Boyer et l’envie de Ludovic Maillot, un nouveau venu dans le peloton local qui ne laisse pas sa part de travail. Ce ne sera pas de trop pour échapper aux pièges d’un parcours de 1100 kilomètres qui franchira cette année deux fois les hauts plateaux menant à la capitale de la Grande-Île, avec dès aujourd’hui une journée à deux étapes à Nosy Bé, “qui pourrait déjà faire des dégâts”, estime Franck Cellier.

Il faudra également se défaire de la concurrence locale, et notamment d’Emile Randrianantenaina, vainqueur des deux précédentes éditions, des Métropiltains Médéric Clain et Alexis Tourtelot sans oublier les vicissitudes d’une organisation pas toujours à la seconde près pour l’établissement des classements. Peut-être l’adversaire le plus coriace

H. B. source www.clicanoo.re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé