Le bornage à Madagascar

Le bornage à Madagascar

Le bornage est le fait de délimiter un terrain et de dresser des bornes afin de séparer les propriétés voisines. A Madagascar, les propriétaires délaissent trop souvent cette étape, pourtant cruciale, car il sollicite des frais supplémentaires auxquels tous veulent échapper.

Il n’est donc pas surprenant de voir de nombreux conflits de limites apparaître et pour les éviter, il convient de réaliser le bornage dès acquisition du terrain.
En règle générale, les frais encourus pour le bornage doivent être pris en charge par les propriétaires de terrains contiguës, mais celui qui souhaite délimiter son terrain peut ne pas obliger son voisin à se partager les frais si ce dernier ne souhaite pas faire un bornage de son propre terrain. Il est donc recommandé d’en discuter au préalable avec son voisin pour éviter les malentendus.
Lorsqu’ils auront trouvé un accord, ils peuvent désormais faire appel à un géomètre, qui est le seul apte à réaliser le bornage. Après la délimitation, le géomètre dresse des bornes et établit un procès-verbal que les deux partis doivent signer. Ce procès-verbal est obligatoire donc assurez-vous de faire appel à un géomètre reconnu par l’Etat, car dans la grande île, les charlatans ne manquent pas.
Si le géomètre se fie uniquement au plan cadastral pour mesurer votre terrain, cela devra vous mettre la puce à l’oreille, car le bornage ne peut se faire à partir de ce plan étant donné que les informations qui y sont fournies sont seulement à titre indicatif.

Comments

  1. Bonjour
    Mes voisins ont profité de mon départ de la Grande ile pour effectuer le bornage de mon terrain et séparer ainsi les deux lots qu’ils estiment etre soumis à un bail emphytéotique virtuel et contesté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé