L’achat d’un terrain à Madagascar en trois étapes

L’achat d’un terrain à Madagascar en trois étapes

Madagascar est un pays où la fraude est encore fortement présente et ce, dans tous les domaines y compris l’immobilier. Il faut donc être vigilant lorsqu’on souhaite acheter un bien immobilier et pour ce faire, suivez ces quelques étapes :

Le choix du terrain :
Il ne suffit pas de trouver n’importe quel terrain nu et de l’acheter comme si vous achetiez un paquet de cigarettes mais la meilleure chose à faire est de vérifier le-dit terrain auprès du service régional. Cela permet également de prendre connaissance des lois qui le régit. Pour être sûr qu’un terrain est bien légal, mieux vaut recourir aux services d’une agence immobilière sérieuse comme l’OFIM.

La conclusion de la vente :
Après vous être assuré que le terrain est bien légal, il faut passer à la rédaction du contrat de vente pour conclure la transaction. Le contrat peut se faire sous seing privé c’est-à-dire rédigé par les particuliers puis remis à un notaire ou en tant qu’acte authentifié, dans le cas où on a recours aux services d’un officier public. Il sera par la suite enregistré auprès du service d’enregistrement et des timbres.

La présentation à la circonscription domaniale et foncière du contrat :
Ceci est fait afin d’officialiser la vente du terrain concerné. De plus, c’est seulement après cette présentation que le nouveau propriétaire recevra un duplicata du titre foncier à jour. Des frais de mutation devront être payés à ce stade de la transaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé