La #maison traditionnelle #malgache, une spécificité d’#Antananarivo

La #maison traditionnelle #malgache, une spécificité d’#Antananarivo

L’une des particularités de la région Analamanga est le style architectural de ses maisons anciennes. Un paysage de la région se reconnaît immédiatement dès la vue d’une maison traditionnelle.

La capitale de cette région, et du pays, est Antananarivo. Siège de la royauté, avant la colonisation, c’est la lieue où s’est développé le style architectural merina (le peuple d’Antananarivo et ses alentours).

Histoire

Les vielles maisons d’Antananarivo que nous voyons de nos jours ont été bâties grâce à l’introduction de la technique de fabrication des briques en terre cuite, par jean Laborde en 1831. Ces briques sont assemblées avec un mortier en terre pour former les murs. Les charpentes sont en bois, ainsi que les planchers. Les toitures sont en tuile, ou en paille. Les murs sont enduits de terre latéritique, d’où la couleur orange des maisons. Les maisons traditionnelles merina étaient souvent à un étage, avec une véranda en bois, supportée par des colonnes. Les colonnes étaient à section carré ou rectangulaire lorsqu’elles étaient en brique. Les portes et les fenêtres étaient en bois.

De nos jours

Maintenant, la ville d’Antananarivo à été envahie par les maisons de construction moderne et quelques bidonvilles. Les vieilles maisons se font peu à peu remplacer. Mais malgré cela, il y à tout de même des maisons traditionnelles qui on pu surmonter l’effet des années, surtout dans les vieux quartiers de la ville. En nous promenant dans la haute ville d’Antananarivo, par exemple, nous pouvons encore avoir la sensation de revenir à l’époque des rois et reines de l’Imerina. Encore mieux, beaucoup sont les héritiers et les acheteurs qui ont su maintenir des maisons traditionnelles en état en les rénovant et en les adaptant à notre époque. Les enduits latéritiques sont remplacé par du ciment, les charpentes sont renforcée, les ouvertures sont vitrées. Parfois, les toitures sont remplacées par des tôles. Cela permet de conserver le style de l’époque, tout en assurant l’intégrité de la maison.

Désormais, pour trouver des maisons traditionnelles, il est mieux de visiter les banlieues d’Antananarivo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

Compare

Entrez votre mot clé